Créer des revenus passifs avec le quadrant du Cashflow de Robert T. Kiyosaki

Créer des revenus passifs avec le quadrant du Cashflow de Robert T. Kiyosaki

Robert T. Kiyosaki est un homme d’affaires et auteur du best seller père riche, père pauvre (cliquez ici pour l’acheter sur AMAZON), il est aussi l’auteur du livre le quadrant du cashflow (cliquez ici pour l’acheter sur AMAZON), dont cet article résume un peu l’idée.

Robert T. Kiyosaki est le spécialiste pour expliquer comment faire en sorte pour que l’argent travaille pour vous, et pas que vous travaillez pour l’argent (ce qu’il appelle la rat race, vous travaillez pour dépenser, et vous êtes esclave donc de votre travail, grosso modo).

Les 4 parties du quadrant du cashflow sont les 4 situations possibles, les 2 à gauche, employé et travailler à son compte en indépendant, sont inutiles pour créer des revenus passifs car on vend son temps à l’heure de travail, alors que les 2 quadrants à droite sont parfait pour créer des revenus passifs et faire en sorte que l’argent travaille pour vous, et éventuellement atteindre la liberté financière.

L’employé dépend de son travail, il dépense tout ce qu’il gagne, et s’il perd son travail, il n’a plus vraiment de revenus, ou le minimum de la protection sociale.

Celui qui travaille à son compte en indépendant se retrouve un peu dans la même situation, si ce n’est qu’il pourra déduire un peu de dépenses professionnelles de ses revenus, et payer un peu moins d’impôts et taxes.

Le businessman ou entrepreneur va créer une entreprise, idéalement en étant président et pas directeur et manager au quotidien, à savoir que l’entreprise se gère elle même, et il n’interviendra que ponctuellement pour des décisions stratégiques lors des conseils d’administration par exemple.
C’est typiquement la création d’un actif créant des revenus passifs, et l’entreprise profite d’énormément d’avantages fiscaux puisque les états veulent aider les entreprises qui recrutent, et chaque ville voudra l’attirer.

Enfin, l’investisseur est celui qui va acheter des actions, des sociétés, éventuellement gérant de l’immobilier, il achète donc des actifs générant des revenus 100% passifs et du cashflow positif.

Si on prend l’exemple d’un jeune ingénieur, s’il travaille pour une société de services en informatique, il est dans le quadrant E de l’employé.

S’il se met à son compte en tant qu’indépendant, il est donc dans le Quadrant de travail à son compte en indépendant.

S’il crée une entreprise de ventes de logiciels ou une société de services en informatique, c’est un businessman ou entrepreneur.

Enfin, s’il achète des actions d’une entreprise de services en informatique ou investit dans des SCPI, c’est un investisseur.

L’objectif est en 5 ans de changer de quadrant et de passer à droite, entrepreneur et/ou investisseur en apprenant à rationaliser ses dépenses, changer d’état d’esprit et développer son intelligence financière.

Cela peut se faire progressivement bien sur : si on est salarié, on peut tester un business sur Internet par exemple en étant auto entrepreneur en France, puis devenir entrepreneur.

On pourra aussi placer 10 ou 20% de ce que l’on gagne sur un tracker boursier et des SCPI en assurance vie pour développer le quadrant investisseur (bien sur, si on a un PEE, on en profitera un maximum pendant 5 ans, puis on placera les sommes sur une assurance vie ou un PEA, ou acheter des SCPI avec un crédit immobilier pour profiter d’un effet de levier).

Vous pouvez acheter père riche, père pauvre de Kiyosaki sur AMAZON en cliquant ici et le quadrant du cashflow sur AMAZON en cliquant ici.

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

2 réflexions sur « Créer des revenus passifs avec le quadrant du Cashflow de Robert T. Kiyosaki »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.