Consensus scientifique sur glyphosate, bio, pesticides, OGM, réchauffement climatique, vaccination

Consensus scientifique sur glyphosate, bio, pesticides, OGM, réchauffement climatique, vaccination

L’objet de cet article est de lister le consensus scientifique sur un certain nombre de sujets.


Certains font l’actualité et créent des polémiques médiatiques sensationnalistes.

C’est selon ce que j’en sais à cette date, sans rentrer forcément dans les détails, et après des années de cheminement d’apprentissage de la méthode scientifique, des niveaux de preuve scientifique, et donc, de remise en cause et de développement de l’esprit critique.

Consensus scientifique sur glyphosate

La très grande majorité des agences sanitaires mondiales reprenant les méta analyses sur le caractère cancérigène du glyphosate indique qu’il n’y a pas de risque de cancer dans une utilisation normale pour les agriculteurs à utiliser le glyphosate.

Encore moins pour les consommateurs de fruits et légumes.

Consensus scientifique sur bio

Les fruits et légumes bios et autres aliments bios ne sont pas meilleurs pour la santé que les équivalents classiques dit issus de l’agriculture conventionnelle.

Pire, le bio est sans doute problématique pour lutter contre le réchauffement climatique.

Car il demande plus de terres cultivables avec un rendement bien inférieur, au détriment d’arbres et forêts utiles pour transformer le CO2 de l’atmosphère.

Consensus scientifique sur pesticides

Rappelons que l’invention des pesticides était pour lutter contre les nuisibles, et ont permis de lutter contre la famine avec plus de production agricole pour nourrir plus de monde.

Donc, ils ont sauvé des personnes de faim et famine.

Le consensus scientifique sur les pesticides est qu’il faut les analyser au cas par cas, il n’y a aucune raison de généraliser, ni de dire que ce qui est « naturel » est mieux, puisque le découpage naturel/chimique n’a pas de sens scientifique, .

Car tout est chimique au sens composé d’atomes et molécules, et il existe de toute façon des éléments dit naturels dangereux comme variole, champignons vénéneux, et des éléments dit chimiques qui sauvent des vies ou soignent comme l’aspirine

Consensus scientifique sur OGM

Même chose, il n’y a aucune raison d’être à 100% contre tout usage d’OGM, Organisme Génétiquement Modifié : il faut étudier et trancher au cas par cas et bien avec raison en utilisant l’évaluation scientifique, la meilleure pour retirer tout dogmatisme et idéologie, et prendre des décisions rationnelles.

Consensus scientifique sur réchauffement climatique

Le réchauffement climatique ou plutôt dérèglement climatique car il peut amener des perturbations qui ne sont pas un réchauffement à certains endroits est bien d’origine humaine.

Et une des manières (la seule?) de le réduire est de limiter le rejet de CO2, notamment en passant à un maximum d’énergie primaire rejetant moins de CO2 comme l’énergie nucléaire qui permettrait de diviser par 100 le rejet de CO2 actuel

Consensus scientifique sur vaccination

La vaccination est l’un des plus grands progrès en terme de médecine et de sant.

Et elle a permis de sauver des centaines de millions de vies à travers quelques siècles.

La vaccination ne provoque pas l’autisme : ce fut une étude scientifique erronée dé-publiée depuis et repris à tort par sensationnalisme.

La couverture de vaccination doit être d’au moins 95% pour faire en sorte que statistiquement, il n’y ait pas d’épidémie dans une population.

Dans certains cas assez rares, les médecins vont décider de ne pas vacciner des bébés et enfants.

Mais ces cas sont connus et identifiés, et en aucun cas, ils ne dépassent 5% de la populatio.

Donc, la couverture vaccinale doit rester largement au dessus de 95% pour protéger à la fois les personnes vaccinées mais aussi pour protéger les personnes non vaccinées car identifiées dans ces cas rares, d’une épidémie.

Sinon, j’avais écrit un article sur mon évolution et mes changements d’avis progressif en m’étant intéressé à méthode scientifique, niveaux de preuve scientifique, et creusé certains sujets ici, sachant que je ne travaille pour aucun des acteurs en jeu.

Et j’invite tout le monde à faire cette démarche de développement personnel pour développer son esprit critique.

Article mis à jour le

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

2 réflexions sur « Consensus scientifique sur glyphosate, bio, pesticides, OGM, réchauffement climatique, vaccination »

  1. La grippe espagnole n’est pas la peste et aucun pesticide agricole n’aurait pu y faire quelque chose.
    Les pesticides ciblent les mauvaises herbes, les rongeurs, les insectes… et très peu d’agents pathogènes pour l’espèce humaine (et certainement pas le virus de la grippe qui a tué tant de monde en 1918-19). Normal, ce sont des produits pour l’agriculture, pas pour la médecine.
    Pesticide est un mot venant de l’anglais où « pest » a pris un sens très différent de celui en français

    1. Bonjour,

      Oui j’avais corrigé un autre article mais j’avais oublié celui-là, c’est corrigé.

      J’ai précisé que les pesticides ont permis de lutter contre faim et famine en luttant contre nuisibles. Donc, ils ont sauvé des millions de vies.

      Le nouvel article corrigé sera visible dans 24h maximum à cause du cache.

      Merci.

      Bon dimanche,
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.