Acheter ou vendre un bien immobilier : utiliser raison et pas émotion, passion

Acheter ou vendre un bien immobilier : utiliser raison et pas émotion, passion

Acheter ou vendre un bien immobilier : utiliser raison et pas émotion, passion. L’immobilier doit être et rester un placement ou une décision rationnels. Pas émotionnels. Et c’est ainsi que l’on doit faire pour acheter ou vendre un bien immobilier.

Emotions en immobilier

En effet, trop de personnes quand ils ont le coup de coeur pour un appartement sont prêt à très largement le surpayer.

Pire, certains n’arrivent pas à vendre un bien immobilier dans lequel ils ont vécu.
A cause des moments passés dedans, des émotions.

Ou parfois à cause d’un autre projet de vie que doit financer la vente du bien immobilier.

Or, la seule chose qui fasse loi est le marché immobilier.

Loi du marché immobilier

Ainsi, la valeur d’un bien immobilier à l’instant T est le prix le plus élevé que peut mettre le meilleur acheteur.

Que vous ayez perdu 50 000€ ou que vous vouliez lancer un restaurant ensuite importe peu.

En effet, le marché décidera du prix d’achat ou de vente de votre bien immobilier.

C’est l’inconvénient peut être plus prononcé pour un bien matériel comme un logement que des pour des placements plus immatériels comme actions, voire SCPI.

Aussi, il faut toujours décider calmement.

D’abord, voir les prix des différents biens immobiliers dans le quartier, le prix des dernières ventes.

Puis, regarder si le marché est à la hausse ou à la baisse.

Et se renseigner sur le nombre de visiteurs par bien immobilier et la durée de vente d’un bien immobilier.

Tendance du marché immobilier

Ensuite, si le marché immobilier est haussier, on peut légèrement surestimer le prix de son bien immobilier au début.

Du moins, si on n’est pas pressé.

Et en mesurant bien les frais mensuels de non vente du bien immobilier (charges copropriété, charges diverses, intérêt du prêt…).

A l’inverse si on est acheteur, on ne s’amusera pas à faire des propositions au rabais si on estime que le prix de vente du bien immobilier correspond à celui du marché.

Si le marché immobilier est baissier, il faudra bien définir le prix de vente de son bien immobilier.

Peut être même très légèrement en dessous.

Car ici, chaque mois, on perdra d’autant plus d’argent en plus des frais et charges habituels.

En tant qu’acheteur, on pourra faire une simulation de financement au préalable.
Et avoir cet argument en plus.

Ou alors un achat sans besoin de prêt immobilier. Ceci pour négocier tout de suite un prix plus bas que le prix de vente s’il est au dessus du marché ou bien estimé.

Bref, toujours se poser pour décider s’il et quand il faut acheter ou vendre un bien immobilier.

Ceci avec l’ensemble des paramètres permettant de rationaliser. Et murir au maximum sa décision plutôt que de laisser emporter ou aveugler par ses émotions ou par passion.

Sinon, vous pouvez voir les différentes étapes pour un bon achat immobilier ici.

Acheter ou vendre un bien immobilier : utiliser raison et pas émotion, passion

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.