Impossible de devenir riche en France si on dépense toujours tout ce qu’on gagne

Impossible de devenir riche en France si on dépense toujours tout ce qu'on gagne

Beaucoup trop de personnes pensent qu’il est impossible de devenir riche en France ou même ailleurs.

Or, pour devenir riche, avant de gagner beaucoup d’argent, ce qui compte surtout, c’est apprendre très tôt à ne pas tout dépenser.

Qu’est ce que ça veut dire ne pas dépenser toujours tout ce qu’on gagne ? Cela veut dire que l’on gagne une partie de ses revenus pour les investir pour se payer « plus tard », et pouvoir devenir riche.

Concrètement, plus tard, cela signifie que l’on va placer de l’argent sut des placements qui apporteront revenus et/ou plus value plus tard.

Car si on ne fait pas cela, on n’est en fait jamais riche, même si on gagne un million d’euros par mois, puisqu’on est dépendant des revenus de son travail ou activité.

La richesse au sens liberté financière, c’est le nombre de journées dans l’année où vos placements et actifs vous permettent de vivre sans avoir besoin de travailler, c’est la définition de Robert T. Kiyosaki, un investisseur, auteur des best sellers père riche père pauvre et le quadrant du cashflow.

Aussi, même si on gagne très peu, il faut essayer de ne pas dépenser au moins 10% de ce qu’on gagne, et idéalement au moins 20% (cliquez ici pour savoir au bout de combien d’années vous aurez assez pour ne plus avoir besoin de travailler et atteindre la liberté financière), et ainsi, si on fait cela sur au moins 10 ans, on aura très vite pas mal de capital de côté et des placements qui rapporteront de l’argent :

même si cela ne suffit pas à ne pas travailler du tout dans un premier temps, c’est une sécurité en cas de coup dur temporaire.

Bref, il ne faut jamais dépenser tout ce qu’on gagne, et placer pour plus tard au moins 10% de ses revenus pour pouvoir devenir riche en France ou ailleurs, rendre possible le fait de devenir riche un jour au sens de la liberté financière, je recommande d’investir dans des trackers sur un PEA ou une assurance vie avec la stratégie d’achats mensuels sur au moins 10 ans et/ou d’acheter des SCPI soit à crédit , soit en assurance vie pour avoir une fiscalité douce.

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.