Présentation PEA ou plan épargne actions : avantages et inconvénients

Présentation PEA ou plan épargne actions : avantages et inconvénients

Présentation PEA ou plan épargne actions : avantages et inconvénients. Le PEA alias Plan Epargne en Actions est un support de placement spécialisé pour un portefeuille d’actions européennes, de bons de souscriptions et de certificats d’investissements. Voyons donc ses caractéristiques avec avantages et inconvénients avec cette présentation du PEA.

Présentation PEA ou plan épargne actions : avantages et inconvénients

Tout d’abord, avec la création du PEA PME, existent aussi lePEA Bancaire et le PEA Assurance.

Ainsi, le PEA Bancaire s’ouvre chez une banque ou un courtier.

Et il faut être résident fiscal français au moment de son ouverture.

Mais depuis 2012 , on peut garder son PEA si on s’expatrie après l’avoir ouvert en France.

Puis, on peut avoir 2 PEA bancaires par foyer fiscal, avec un plafond de versement de 150 000€.

C’est à dire que vous pouvez dépasser ce montant avec les plus-values et intérêts ensuite.

Et très largement même, puisque les grands indices boursiers dividendes réinvestis doublent tous les 10 ans. Voire 8 ans ou 9 ans

Il est possible de l’aliment par chèque, dépôt en espèce ou virement.

Enfin, on peut y acheter des actions, SICAV, OPCVM, ETF, parts de SARL ou encore des certificats d’investissements.

Avantages fiscaux PEA

Tout d’abord, les avantages fiscaux sont progressifs suivant la durée.

Si on ferme son PEA avant 5 ans, on paiera le taux d’imposition des plus-values mobilières. Soit impôt sur le revenu et prélèvements sociaux (CSG+CRDS).

Avant 2 ans, le taux d’impôt est de 22,5%.

Entre 2 ans et 5 ans, le taux d’impôt est de 19%, et entre 5 et 8 ans.

Et au delà de 8 ans, les plus-values ne sont pas imposables, on ne paiera que les prélèvements sociaux.

En revanche, les taux des prélèvements sociaux sont calculés et à payer en fonction de l’année d’acquisition des gains.

Sauf si vous sorte en rente viagère et uniquement après 8 ans.

Là, c’est le taux des prélèvements sociaux à la sortie qui est retenu.

Inconvénients du PEA

Tout d’abord, les inconvénients du PEA sont donc de devoir être un peu patient pour avoir le maximum d’avantages fiscaux.

Et aussi d’être limité à des actions européennes

Mais il est possible d’acheter des trackers d’indices mondiaux car eux mêmes côtés en Europe.

PEA PME

Ensuite, le PEA PME est un PEA Bancaire. Mais uniquement pour acheter des actions de PME françaises avec un plafond de dépôt de 75 000€ que l’on peut cumuler avec un PEA classique.

Bref, il faut impérativement ouvrir un PEA au plus vite avec le montant minimum.

Et quand on approche de 5 ans, on peut y mettre des sommes plus conséquentes jusqu’à atteindre les plafonds pour profiter au maximum de sa fiscalité très attractive, énorme avantage.

Ainsi, c’est un complément à une assurance-vie qui permet elle, des SCPI et un bon fonds en euro, entre autres, comme placements, en plus des fonds, trackers et actions comme le PEA.

Sinon, je conseille une stratégie long terme d’achats mensuels réguliers d’un même montant en euro d’un panier de trackers de grands indices européens de 50€ à 500€ par mois.

Voire plus. Et ceci pendant au moins 10 ans pour tendre vers la performance moyenne statistique des grands indices boursiers de l’ordre de 7%/an. Et même plus pour certains indices (Nasdaq , MSCI World).

Présentation PEA ou plan épargne actions : avantages et inconvénients

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.