Qu’est ce le consensus scientifique : définition, acceptation, évolution

Qu'est ce le consensus scientifique : définition, acceptation, évolution

Voyons ce qu’est le consensus scientifique : sa définition. Et, pourquoi, à moins d’être un expert du domaine, le consensus scientifique doit être accepté et respecté.

Définition consensus scientifique

Tout d’abord, la définition du consensus scientifique selon Wikipédia est la suivante :

Le consensus scientifique est le jugement, la position, et l’opinion collectifs des personnes de la communauté scientifique qui travaillent sur un domaine particulier d’étude. Le consensus implique un accord général, mais pas nécessairement à l’unanimité.

Ensuite, selon les domaines, il peut être établi par convergence de méta analyses scientifiques : thérapies, médicaments, traitements, évaluations de différentes substances “chimiques”, “synthétisées” ou “naturelles.

Bien sur, en mathématiques et physique, le consensus scientifique n’utilise pas cette approche. En mathématiques, le consensus scientifique s’établit avec des démonstrations exactes avec raisonnements inductif / déductif. Qui seront ensuite validées et acceptées par la communauté des mathématiciens de ce domaine.

Alors qu’en physique, la fiabilité d’un modèle à bien décrire le réel observé amènera au consensus scientifique.

Respecter le consensus scientifique même s’il évolue

En effet, le consensus scientifique est ce qu’il y a de plus haut niveau comme preuve scientifique du moment : convergence des opinions des meilleurs experts du domaine via méthode scientifique.

Aussi, à moins de passer des années à se plonger dans le domaine scientifique et/ou la méthode scientifique pour en déceler les limites, il convient de le respecter et l’accepter.

Certes, le consensus scientifique n’est une vérité absolue irréfutable. Et il pourra évoluer : juste que les meilleurs outils du moment ont été utilisés pour établir un résultat scientifique ; une large majorité des scientifiques du domaine l’acceptent.

Ainsi, le consensus scientifique peut évoluer avec de nouvelles données étudiées / observées, amélioration de la méthode scientifique. Par exemple avec des niveaux de preuve plus élevés.

D’ailleurs, la capacité à s’auto critiquer, évoluer, être réfutable est une caractéristique de la science. Et, il est hors de question de refuser un résultat scientifique faisant consensus à cause d’un dogme.

Bref, généralement, ceux qui refusent le consensus scientifique sont le plus souvent ignorants de sa signification : du temps, les meilleurs outils, une convergence d’opinions d’une grande majorité de scientifiques l’établissent.

Parfois, des personnes refusent les consensus scientifiques : par idéologie ou religion (ce qui revient au même). Et, elles vont donc créer de nouvelles religions : marxisme, écologie radicale, collapsologie, racisme, nationalisme, identitarisme…

Auteur : Belkacem BENHAMMOU

Ingénieur Internet et statistiques de formation, bourse depuis 1997, liberté financière depuis 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.